Evolution des activités des organismes institutionnels de tourisme - ADN Tourisme
logo

Fédération nationale des organismes institutionnels de tourisme

Evolution des activités des organismes institutionnels de tourisme

29 juillet 2020
|
|

La Commission paritaire nationale de l’emploi et de la formation professionnelle (CPNEFP) de la branche professionnelle des organismes de tourisme a souhaité réactualiser le référentiel « activités/responsabilités » élaboré en 2011. Ce travail a permis d’engager une réflexion prospective sur l’évolution des emplois et des compétences au sein des organismes institutionnels du tourisme.

Le cabinet Orizon a été chargé par la branche professionnelle des organismes de tourisme de mettre à jour le référentiel « activités/responsabilités » réalisé en 2011 qui constitue un outil précieux de pilotage RH pour les managers. Dans ce cadre, le cabinet a mené une réflexion prospective sur l’évolution des emplois et des compétences depuis dix ans.

Les conclusions de cette étude montrent que cette évolution s’appuie sur plusieurs facteurs (dont la plupart avaient été anticipés dès 2011) :

  • les bouleversements dus à la réforme territoriale,
  • l’importance croissante du politique,
  • les contraintes financières,
  • l’émergence des outils numériques et l’omnipotence des grandes plateformes,
  • les synergies des territoires autour de « bassins touristiques ».

Cette évolution se traduit de manière multiple :

  • un renforcement de la logique de marques ou de thèmes autour de territoires touristiquement cohérents ;
  • la systématisation d’une logique d’articulation et de nouvelles complémentarités entre les organismes de tourisme d’un même territoire ;
  • une mise en place d’une nouvelle organisation suite à la fusion de structures, avec le développement des fonctions de back-office, une nécessaire montée en compétence des personnels et une hiérarchie plus formelle ;
  • une reconfiguration des strates territoriales avec des regroupements de structures et un remodelage territorial
  • un questionnement sur la « raison d’être » des organismes institutionnels de tourisme et un repositionnement, voire un décloisonnement de leurs activités.

L’évolution des activités se caractérise notamment par une généralisation des compétences d’animation et de pilotage, ainsi qu’une importance accrue de la production de contenus et des compétences techniques en matière numérique. Enfin, on constate un élargissement du nombre de collaborateurs concernés par les compétences stratégiques ou politiques.

La nouvelle version du référentiel sera mise à disposition des organismes institutionnels du tourisme début 2021 à travers la réalisation d’un site dédié.