Directeur/trice de l'Office de Tourisme de l'Ouest Guyanais (EPIC) - ADN Tourisme
logo

Fédération nationale des organismes institutionnels de tourisme

Directeur/trice de l’Office de Tourisme de l’Ouest Guyanais (EPIC)

28 juillet 2022

L’Office de Tourisme de l’Ouest Guyanais recrute par voie contractuelle de droit public son ou sa future directeur/trice.

Conformément à l’article L133-3 du code du tourisme, l’Office de Tourisme de l’Ouest Guyanais assure l’accueil et l’information des touristes ainsi que la promotion touristique de la Communauté de Communes de l’Ouest Guyanais, en coordination avec le Comité du Tourisme de la Guyane. Il contribue à coordonner les interventions des divers partenaires du développement touristique local. L’office de tourisme est obligatoirement consulté sur les projets d’équipements collectifs touristiques.

Il est en outre chargé de l’élaboration et de la mise en œuvre de la politique intercommunale du tourisme et des programmes locaux de développement touristique, notamment dans les domaines de l’élaboration des services touristiques, de l’exploitation d’installations touristiques et de loisirs, des études, de l’animation des loisirs, de l’organisation de fêtes et de manifestations culturelles.

Il est autorisé à commercialiser des prestations de services touristiques dans les conditions prévues pour la vente de voyages et de séjours (articles L211-1 à L211-23 du code du tourisme).

L’exploitation de services ou d’installations touristiques, l’organisation d’animations de loisirs, de fêtes et de manifestations culturelles ainsi que la vente de prestations de voyages et de séjours constituent un service public industriel et commercial.

L’ensemble des autres missions de l’office de tourisme constituent un service public à caractère administratif.

Mission

Selon le Code du Tourisme, le directeur :

–          Assure le fonctionnement de l’office dans les conditions prévues notamment aux articles R. 2221-28, R. 2221-29, notamment le recrutement et licenciement du personnel de l’office avec l’agrément du président ;

–          Manage l’ensemble du personnel ;

–          Est l’ordonnateur et, à ce titre, prescrit l’exécution des recettes et des dépenses ;

–          Prépare le budget avant le 15 novembre de chaque année et fait un rapport annuel sur l’activité de l’office qui est soumis au comité de direction par le président, puis au conseil communautaire ;

–          Participe à l’élaboration des orientations de la politique touristique local et définit la stratégie des différents objectifs touristiques de l’office ;

–          Peut être appelé à participer à l’organisation générale, réglementée par le maire ou président de la communauté de communes, de la police de la sécurité des différents sports de la station. Il exécute en outre les ordres particuliers que le maire ou président, en cette qualité, lui donne pour assurer cette sécurité.

 

Missions principales du poste :

·         Gestion administrative et financière :

–          Animer les réunions du Comité de Direction (préparation des réunions, délibérations, arrêtés, actes, procès-verbal, informations, présentations de projets, d’actions), envoi des éléments à la Trésorerie et Préfecture (contrôle de légalité) ;

–          Elaborer le budget prévisionnel, assurer le suivi comptable, financier et administratif de la structure ((saisie des opérations comptables, éditions régulières des situations comptables, préconisations, comptabilité M4) en tant qu’ordonnateur et responsable légal ;

–          Ordonnancer des recettes et des dépenses ;

–          Optimiser les dépenses de fonctionnement et développer les recettes propres de l’Office de tourisme ;

–          Gérer les marchés publics ;

–          Assurer la gestion et suivi juridique de l’ensemble des activités ;

–          Être garant du bon fonctionnement de la structure, en lien avec le Président de l’Office de Tourisme ;

–          Assurer des missions de représentation de la structure, préparer les dossiers techniques en amont des réunions et instances de décision, rendre-compte en fin de mission ;

–          Mener des partenariats avec les acteurs du tourisme et institutions ;

–          Valider avec le CODIR le compte administratif et compte de gestion, l’affectation du résultat ;

–          Rédiger les rapports annuels d’activité, comptes de résultats et rapports financiers ;

–          Rédiger les avis dans le cadre de la consultation obligatoire de l’office de tourisme sur les projets touristiques du territoire ;

–          Assurer une veille en matière de développement touristique et de réglementation ;

–          Mettre en place la taxe de séjour sur le territoire (gestion et collecte)

 

·         Gestion des ressources humaines :

–          Manager et animer une équipe de 10 permanents + 2/3 alternants + stagiaires (beaucoup de management à distance, territoire enclavé et vaste) ;

–          Conduire les entretiens annuels d’évaluation du personnel ;

–          Faire les plannings de rotation ;

–          Gérer les départs et arrivés (intégration), prévoir les recrutements ;

–          Gérer les congés, arrêt maladie, naissance, déclarations sociales ;

–          Elaborer le plan de formation ;

–          Faire des réunions d’équipe régulières et orienter le personnel (suivi mission, tableau de bord, rétro planning)

 

·         Développement touristique – Ingénierie de projet :

–          Suivre la finalisation de la CLECT ;

–          Soutenir la CCOG dans la rédaction du schéma de développement du tourisme (diagnostic, positionnement et stratégie) et la définition des orientations stratégiques ;

–          Rédiger, en concertation avec la CCOG, la convention d’objectifs et de moyens (triennale), y intégrer les projets à venir ;

–          Elaborer et mettre en œuvre le Schéma d’Accueil et de Diffusion de l’Information (avec les équipes OTOG) et la stratégie de promotion de la destination en accord avec le CODIR ;

–          Veiller à la qualité de l’accueil et l’information dispensée des touristes, obtenir le classement Catégorie II des offices de tourisme ;

–          Animer le réseau des socioprofessionnels du territoire (réunion, formation, manuel, livret, label, financement), fédérer autour de valeurs communes ;

–          Conduire les projets débutés et en initier de nouveaux : promesse écotouristiques dans l’ouest guyanais, développement des activités de loisirs sur Mana/Awala, inventaire du patrimoine, conservation et valorisation du patrimoine (application « guerrier Kali’na), touristtruck ;

–          Assurer le suivi de la stratégie marketing et commerciale : création des séjours, ateliers et sorties touristiques, partenariat avec les TO et agences réceptives, déploiement de l’opérateur de séjour, marque de destination, outils marketing, commercialisation de produits et services

Profil

Compétences réglementairement fixées (article R133-12 du code du tourisme) :

–          Être de nationalité française ou avoir la nationalité d’un Etat membre de la Communauté européenne ou d’un Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen, jouir de leurs droits civiques et politiques et se trouver en position régulière au regard des obligations de service national de l’Etat dont ils sont ressortissants ;

–          Être âgés d’au moins vingt-cinq ans ;

–          Pratiquer au moins une langue étrangère ;

–          Avoir une connaissance théorique ou pratique des principaux sports de la station ;

–          Avoir une connaissance de la comptabilité ;

–          Avoir fait un stage de deux mois au ministère chargé du tourisme ou dans un organisme départemental de tourisme. Toutefois, ce stage peut se faire, avec l’accord du président de l’Office de Tourisme, immédiatement après la nomination.

 

Incompatibilités réglementairement fixées (article R2221-11 du CGCT) :

–          Les fonctions de directeur sont incompatibles avec un mandat de sénateur, député, représentant au Parlement européen. Elles sont également incompatibles avec un mandat de conseiller à l’Assemblée de Corse, conseiller régional, conseiller général, conseiller municipal, conseiller de Paris ou conseiller d’arrondissement détenu dans la ou les collectivités intéressées ou dans une circonscription incluant cette ou ces collectivités ;

–          Les fonctions de directeur sont incompatibles avec celles de membre du comité de direction de l’Office de Tourisme ;

–          Le directeur ne peut prendre ou conserver aucun intérêt dans des entreprises en rapport avec la régie de l’Office de Tourisme, occuper aucune fonction dans ces entreprises, ni assurer des prestations pour leur compte

 

Profil et compétences du poste :

Titulaire d’un diplôme supérieur de niveau Bac + 5 dans le tourisme ou développement territorial ou commerce, vous disposez d’une expérience de plus de 3 ans sur ce poste et maitrisez les sujets suivants :

–          Compétences en gestion administrative, financière (réglementation comptable M4) et managériale (convention collective des organismes du tourisme, CGCT, code du tourisme, code du travail)

–          Connaissance des règles de fonctionnement d’un EPIC et de la comptabilité publique

–          Connaissance du milieu institutionnel

–          Connaissance des politiques de développement touristique

–          Expérience dans la conduite de projets en particulier en matière de développement touristique

–          Compétences en ingénierie touristique (diagnostic et stratégie touristique, montage de projets)

–          Techniques de communication, promotion, marketing

 

Qualités humaines :

–          Pédagogue et diplomate

–          Autonomie, rigueur et sens des responsabilités

–          Forte polyvalence, capacité d’adaptation

–          Forte aptitude au travail collectif et collaboratif

–          Créativité, curiosité et sens de l’initiative

–          Capacité d’anticipation, d’analyse et de synthèse, d’organisation et de planification

–          Forte disponibilité et discrétion, flexibilité

–          Bonnes qualités rédactionnelles

–          Maitrise des outils informatiques et web

–          Maitrise de logiciel (comptabilité, paie)

–          Permis B demandé

Conditions

Temps de travail : temps plein (37,5h),

Lieu : poste basé à Awala-Yalimapo avec missions sur l’ensemble du territoire de la CCOG (mais aussi régional, national voire international)

Rémunération : Salaire référencé à la grille indiciaire des agents publics de la fonction territoriale et défini en comité de direction

Modalités

Information auprès de Mme Morgane HERNANDEZ au 0694 08 07 00 et envoi des CV et lettre de motivation à l’adresse suivante : direction.otog@gmail.com