BILAN DES VACANCES DE NOËL : 61% DES DESTINATIONS FRANÇAISES ANNONCENT UNE HAUSSE DE FRÉQUENTATION ! - ADN Tourisme
logo

Fédération nationale des organismes institutionnels de tourisme

BILAN DES VACANCES DE NOËL : 61% DES DESTINATIONS FRANÇAISES ANNONCENT UNE HAUSSE DE FRÉQUENTATION !

« Comme les taux de réservations nous le laissaient prévoir, les vacances de Noël se terminent sur un bilan très satisfaisant. Plus de 60% de nos destinations françaises sont en hausse par rapport aux vacances 2021-2022. Les professionnels ont su adapter leurs offres aux attentes des vacanciers que ce soit à la montagne, à la campagne ou sur le littoral. Excellente surprise : les villes ont connu cette année une progression inattendue. En effet, plus de 86% des destinations urbaines sont en hausse cette année. Comme tout au long de l’année 2022, nouvelle année de référence, les Français ont montré leur besoin de se reposer, de changer d’air et de vivre des expériences qui sortent du quotidien. Avec de grands rendez-vous comme la Coupe du Monde de Rugby ou un calendrier de jours fériés très favorable, l’année 2023 devrait elle aussi tenir ses promesses »

François de Canson, Président d’ADN Tourisme

En septembre dernier, 55% des Français assuraient vouloir partir au moins un week-end en vacances cet hiver. Les retrouvailles en famille ou entre amis, l’envie de changer d’air, de se poser, de se reposer ou une météo souvent clémente ont décidés les Français à voyager en dépit d’un climat social morose et des inquiétudes sur leur pouvoir d’achat. Ainsi, pour les professionnels du tourisme sur les territoires, les vacances de Noël 2022-23 se terminent sur une note très positive : la fréquentation est en hausse pour 3 destinations sur 5.

La période s’est même déroulée « mieux que prévue » pour un tiers des destinations.

Dans l’ensemble, la fréquentation a été plus soutenue la deuxième semaine que la première. Par ailleurs, face à un calendrier initialement peu favorable, avec des jours fériés tombant des dimanches et une période de vacances rallongée d’une journée, de nombreuses adaptations ont été nécessaires du côté des hébergeurs.

La montagne, secteur privilégié en termes de réservations à cette période de l’année, a néanmoins pu pâtir, selon les altitudes et les massifs, de conditions météorologiques bien trop chaudes pour la saison, mais les destinations ont su s’adapter et ainsi limiter les annulations de réservations grâce à une remarquable capacité d’adaptation.

La fréquentation française aurait peut-être pu être meilleure si la grève dans les transports ferrés n’avait pas engendré de nombreuses annulations de séjour à l’aube du week-end de Noël.

 Le retour des clientèles européennes de proximité (notamment italiennes et espagnoles sur les zones Sud) reste remarqué et suscite même beaucoup d’espoirs en montagne pour début janvier (période où les marchés belges, néerlandais et anglais sont en congés cette année).

L’échantillon de zones analysé à partir de la téléphonie mobile (dispositif Flux Vision Tourisme) confirme ces tendances :

  • la fréquentation française des vacances de Noël 2022/23 est en progression, tant au regard de Noël 2021, que comparativement à Noël 2019, dernière année de référence.
  • La fréquentation européenne de proximité est, quant à elle, en nette progression par rapport aux vacances de Noël 2020 et 2021, et se rapproche du niveau de référence 2019.

DES RESULTATS TOUTEFOIS VARIABLES SELON LES EPSACES TOURISTIQUES

Pour plus de 60% des répondants, les vacances de Noël se sont déroulées « comme prévu » en montagne, période pourtant tourmentée par un enneigement capricieux à basse altitude, selon les massifs. En outre, les stations espèrent jouer les prolongations puisque plusieurs marchés européens sont encore en congés à l’issue des vacances scolaires françaises.

En espace rural, la fréquentation a progressé pour 62% des répondants par rapport à 2021, période qui s’est déroulée « comme prévu » pour une petite moitié des destinations.

47% des destinations littorales ont connu une fréquentation supérieure à celle des dernières vacances de Noël. Ces destinations sont celles où la déception est la plus perceptible (période qui s’est déroulée « moins bien que prévu » pour 1 répondant sur 4).

Les destinations urbaines sont celles où les résultats sont les plus optimistes sur la période : 86% des destinations sont en progression au regard des dernières vacances de Noël, ce qui a surpris positivement près de 50% des répondants.

PERSPECTIVES

L’année 2023 est prometteuse. Neuf jours fériés sur onze tombent en semaine cette année. La France organisera en septembre et octobre la Coupe du Monde de Rugby. Le grand international devrait poursuivre son fort rebond enregistré en 2022. Mais attention : il faudra veiller à garder un excellent de niveau de service et faire face à une pénurie de main d’œuvre qui perdure. Surtout que l’inflation pourrait rester élevée cette année.

Méthodologies et liens

Dispositif conjoncturel #11, enquête auprès des adhérents- ADN Tourisme : enquête en ligne réalisée par ADN Tourisme du 2 au 6 janvier 2023 auprès de 493 de ses adhérents (CRT, ADT et OT Catégorie I). Taux de réponses exploitables de 31%.

Flux Vision Tourisme, solution développée par Orange et coconstruite avec le réseau ADN Tourisme, permet de convertir des millions d’informations du réseau mobile Orange en indicateurs statistiques, développée en accord avec la CNIL grâce à une anonymisation des données.

CONTACT : Benoit ARTIGE

benoit.artige@adn-tourisme.fr
01 44 11 10 35