Le vélo : un secteur porteur pour l'économie des territoires - ADN Tourisme
logo

Fédération nationale des organismes institutionnels de tourisme

Le vélo : un secteur porteur pour l’économie des territoires

23 juillet 2020
|
|

Depuis quelques années, le tourisme à vélo prend de l’ampleur. Elle est aujourd’hui la première pratique d’itinérance des touristes sur le territoire français, ce qui positionne aujourd’hui la France comme la seconde destination mondiale pour le tourisme à vélo après l’Allemagne, avec plus de 9 millions de séjours par an.

Avec une croissance de la fréquentation des itinéraires cyclables de 14,5 % en 2016 et de 8 % 2017, le tourisme à vélo est aussi l’une des filières touristiques les plus dynamiques du marché français, correspondant à une évolution profonde des pratiques touristiques vers plus de bien-être, d’attention portée à l’environnement et au partage. A noter également que le tourisme à vélo se pratique en toutes saisons (63 % de la fréquentation des itinéraires au printemps et en été, 37 % le reste de l’année).

Des retombées économiques loin d’être négligeables
  • Le vélo représente 78 000 emplois directs et 29,5 milliards d’euros de retombées économiques directes et indirectes par an.
  • Le marché du cycle a vu son chiffre d’affaires progresser de 10 % en 2019 avec 2,3 milliards d’euros et plus de 2,6 millions de vélos vendus, dont 338 100 vélos à assistance électrique (+12 % pour ces derniers).
  • Par ailleurs, la dépense moyenne des touristes à vélo est supérieure à celle des autres touristes : 68 € par jour et par personne contre 55 €.
Les pratiques des touristes à vélo
43%
Mobilité du quotidien
12%
Sport sur route
5%
Itinérance

Pour en savoir plus : La publication de l’étude « Impact économique et potentiel de développement des usages du vélo » en mai 2020 actualise de nombreuses données sur le vélo et propose des perspectives et des pistes d’action.